dd
dd
dd
 
Lutte contre les maladies contagieuses
 

 

 

 

Surveillance des statuts sanitaires :

La prévention de la contamination des cheptels par les maladies du bétail est gérée conjointement par les Services vétérinaires et le GDS pour ce qui concerne les maladies à prophylaxies obligatoires. Ce sont les maladies dites " réglementées " : brucellose, tuberculose, fièvre aphteuse, leucose, tremblante et ESB, CAEV…
Le GDS intervient dans l’organisation matérielle du dépistage réalisé par les vétérinaires sanitaires et l’information des éleveurs.
Les plans de dépistage, de vaccination et d’abattage dépendent de réglementations nationales et européennes et sont régis par la classification tenue à jour par l’Office International des Epizooties.

 

Certifications des élevages :

Les échanges d’animaux entre exploitations ont fait émerger des contraintes sanitaires dont la vocation première n’est plus la santé mais la recherche d’avantages concurrentiels basés sur des certifications sanitaires qui vont au delà des statuts concernant les maladies réglementées.
Ainsi dans le cadre de la commercialisation des bovins, une garantie apportée quant au statut du cheptel d’origine vis à vis du varron et de l’IBR s’est progressivement imposée comme une exigence incontournable.
Le GDS dans le cadre d’un schéma territorial de Certification est officiellement habilité à délivrer des appellations du cheptel conformément aux cahiers des charges de l’ACERSA*.

* ACERSA : Association de Certification en Santé Animale

 

Aide à l'assainissement et au repeuplement :

Lorsqu’un assainissement est nécessaire dans un élevage, le GDS intervient en apportant du conseil, une aide financière pour la prise en charge des dépistages à envisager sur les animaux introduits. Enfin dans le cadre d’une convention avec le Crédit Agricole, un emprunt à court terme sans intérêts peut être proposé.

 

 

 

 

 

 

photos Rémy VERMESSE